20 décembre 2018

Les Français et le ménage

Menage à domicile
Wecasa vous facilite le quotidien

Réservez en deux clics une prestation de coiffure, beauté, massage, ménage, garde d’enfants ou coach sportif à domicile. Découvrez nos offres, prenez du temps pour vous ou offrez un bon cadeau Wecasa !

Réserver mon ménage

“Seuls 6% des Français font appel à une aide-ménagère, 56% y renoncent malgré leurs besoins”

1/ Des besoins très forts… mais peu assouvis !

Seuls 6% ont recours à une aide-ménagère(et seulement 2% dans la catégorie des 25-34 ans !) ! 
Parmi ces 6%, près de la moitié sont des retraités. 
56% des Français renoncent à faire appel à une aide-ménagère, malgré des besoins exprimés.

 

[xyz-ihs snippet=”Graph1″]

2/ Qui a le plus besoin d’une aide-ménagère ?

  • Avec enfant : 30% des personnes avec enfants déclarent ne pas avoir besoin de prestations de ménage, contre 39% des personnes sans enfants. 
  • Tranche d’âge : 35-44 ans : seuls 28% de cette tranche d’âge déclarent ne pas avoir besoin de prestations de ménage, contre 36% pour l’ensemble de la population.
  • EN IDF : 36% des Français disent ne pas avoir besoin de faire appel à une femme de ménage, contre 28% des personnes habitant en Ile de France. 
Le paradoxe ? Plus les besoins exprimés sont forts, plus les freins le sont également !

3/ Consommer du ménage : de nombreux freins ressentis

A.“Le ménage, c’est trop cher”

Le premier frein, le prix : 41% des Français trouvent que c’est trop couteux. Et pas seulement les jeunes ! Ce frein est majoritaire chez les 35-44 ans qui sont 52% à trouver le coût du ménage trop cher. Il est aussi très perceptible pour les personnes avec enfants(49%à trouver le coût du ménage trop élevé). 
[xyz-ihs snippet=”graph2″]
→ malgré le crédit d’impot… écart entre la perception du prix et la réalité ? 

B.“Le ménage, ce n’est pas pour mes besoins ponctuels”

C’est le deuxième frein : 13% des Français renoncent à prendre un homme ou une femme de ménage car ils n’ont que des besoins ponctuels. La prestation de ménage est encore perçu comme un engagement sur la durée, qui ne vaut que si on a des besoins réguliers. 

C.“Je n’ai pas suffisamment confiance !”

C’est le troisième frein : 11% des Français renoncent à prendre un homme ou une femme de ménage car ils disent ne pas avoir suffisamment confiance. C’est particulièrement vrai chez deux catégories de répondants :
  • les 35-44 ans : 18% 
  • Les femmes : 14% citent le manque de confiance(versus8% des hommes !)
[xyz-ihs snippet=”graph3″]
Le sondage YouGov France pour Wecasa révèle des besoins réels exprimés par les français mais malgré tout peu assouvis. 
 
La réponse apportée par Wecasa
Le coût perçu du ménage semble trop élevé. Malgré le crédit d’impôt, il existe un écart entre la perception du prix et la réalité. Le ménage bénéficie d’aides fiscales à hauteur de 50%.  Ainsi, chez Wecasa, le ménage ne coûte donc que 24,90€ / heure, soit 12,45€ / h après crédit d’impôt. 
 
Afin de répondre aux besoins ponctuels de ménage comme un état des lieux ou encore un ménage Airbnb, Wecasa propose une offre flexible, sur mesure et sans engagement de durée. 
 
Le manque de confiance constitue le troisième frein déclaré. Pour répondre à cette problématique, les partenaires Wecasa sont rigoureusement sélectionnés par les équipes, qui vérifient leur identité mais aussi leurs références. A l’issue de chaque prestation, les clients notent les hommes et femmes de ménage Wecasa, vous garantissant un service de confiance et de qualité.
Enfin, toutes les prestations de ménage réservées sur la plate-forme sont assurées. 
 
L’enquête a été réalisée sur 1005 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire YouGov France du 4 au 5 décembre 2018.
Le mag' Wecasa