Vous êtes fan de séries ? Nous sommes nombreux dans l’équipe Wecasa à passer des heures devant Netflix. Déformation professionnelle oblige, on ne peut s’empêcher de zieuter les looks des personnages, et en particulier leurs coupes de cheveux. Et oui, ça nous rappelle l’époque de Friends où tout le monde voulait les cheveux lisses impeccables de Rachel, ou la chevelure ondulée de Carrie Bradshaw, au moins aussi culte que sa collection d’escarpins. Voici les nouvelles icônes qui nous inspirent… et qui pourraient bien nous inciter à demander le même style à notre coiffeur !

La casa de papel : El Profesor, Monica et Tokyo

La casa de papel est l’un des gros succès surprise du moment. On aime tout dans cette histoire de braquage à l’espagnol : l’intrigue nourrie de mille rebondissements, l’humour noir et l’ambiance baroque, et les personnages peu conventionnels et attachants. Le pitch : une bande de braqueurs menée de main de maître par un mystérieux « Profesor » se lance à l’assaut de la fabrique nationale de monnaie.

El Profesor, l’intello rebelle

El Profesor (joué par Alvaro Morte), c’est le cerveau de la bande de braqueurs. Rien ne laissait présager le succès de ce personnage aux antipodes des canons de virilité à l’américaine. Il est adulé par les spectateurs du monde entier. C’est bien simple, sa coiffure effet saut du lit et ses lunettes aviator sont devenues cultes.

Tokyo, le styles nineties

Une coupe de cheveux emblématique de la série : celle de Tokyo (jouée par Ursula Corbero), la narratrice (chaque braqueur a pour pseudonyme le nom d’une ville, pour ceux qui seraient étonnés de lire ce prénom ;-). Un carré court, une frange très droite, difficile de ne pas voir la référence à Mia (Uma Thurman) dans Pulp Fiction. Il y a peut-être aussi un peu de Mathilda dans Léon, qui est sorti la même année, en 1994. Et ce sont bien les années 1990 qui définissent le mieux le style de Tokyo, avec ses crop top, sa salopette et son choker en velours (collier ras-de-cou). Une héroïne stylée !

Monica, boucles d’or des temps modernes

Les employés de la fabrique de monnaie sont pris en otage et parmi eux se trouve la (fausse) sage Monica (interprétée par la comédienne qui se révèle en fait être un parfait esprit rebelle. On ne peut s’empêcher de voir un parti-pris dans sa coiffure à mille lieux des clichés hollywoodiens : pas de cheveux soigneusement lissés, mais une cascade de boucles blondes qui lui arrive au-dessus des épaules. On a trouvé des photos d’elle les cheveux lissés, elle est méconnaissable ! En tout cas nous, on vote pour la version bouclée.

personnages de la série Casa de papel

The Americans

Cette série d’espionnage rétro est à voir pour l’intrigue historique et pour l’esthétique des années 80. Le pitch : dans les années 80, un couple d’agents du KGB est infiltré aux Etats-Unis pour mener des actions au service des renseignements soviétiques. En apparence, ils vivent dans une banlieue cossue comme un couple ordinaire avec leurs deux enfants, dans la plus pure tradition américaine.

Elisabeth et Philip, les pros du déguisement

Pour mener leurs missions en tant qu’espions, Elizabeth (Keri Russel) et Philip (Matthew Rhys) se déguisent afin de ne pas être reconnus. À chaque fois ils se fondent dans un rôle de composition qui implique une nouvelle tenue, des vêtements à la coiffure en passant par une série d’accessoires : lunettes, fausses barbes ou moustaches, bijoux, perruques en tout genre. C’est l’occasion d’observer une fascinante galerie de styles des années 80, des looks les plus classiques aux plus exubérants. Si vous êtes tenté(e) d’adopter une coupe rendant hommage à cette période, vous trouverez forcément votre bonheur en regardant cette série.

personnage elizabeth the americans philip personnage de the americans

Stranger Things

En parlant des années 80, parlons de Stranger Things, une série fantastique qui a passionné les foules de nostalgiques le temps de deux saisons palpitantes. La série retrace les aventures d’un groupe de pré-ados dans une ville victime de forces surnaturelles.

Steve, beau gosse made in 80’s

Dans cette série, une coupe de cheveux est presque aussi célèbre que son personnage : celle de Steve, le beau gosse de la bande, insupportable au début de la série puis de plus en plus sympathique. Les cheveux de Steve représentent aux yeux des plus jeunes une certaine idée de la perfection : volume impressionnant, coiffage parfait, cheveux souples à souhait. On pense au style culte de Travolta et de la bande des T-Birds dans Grease. Pour le spectateur, il y a quand même l’effet « too much » typique des années 80, plutôt fun. Dans la saison 2, Steve prend sous son aile un gamin bien moins populaire que lui, et cela passe par le partage du secret de sa coiffure mythique. Alors, la banane, ça vous tente ?

steve, personnage de the stranger things

House of cards

House of cards est la série de manipulation par excellence. On suit l’ascension politique de Frank et Claire Underwood, couple ambitieux prêt à tout pour atteindre leur but : la présidence des Etats-Unis. Dans leurs jeux de pouvoir et d’apparence, les deux anti-héros usent de leur style comme d’une pièce maîtresse.

Claire Underwood, self-made woman jusqu’au bout des cheveux

Le look de Claire Underwood (jouée par Robin Wright) dresse en creux le portrait d’une cinquantenaire conquérante, qui n’a rien abandonné de son audace et de sa féminité. C’est aussi un signe de maîtrise absolue, rien ne dépasse, rien n’est laissé au hasard dans la couleur d’un pantalon ou la longueur d’une jupe. Une armure de guerrière moderne qui ne laisse en réalité rien transparaître de sa véritable identité.

Claire Underwood porte une coupe courte et a les cheveux blonds. À un moment de l’histoire, elle décide de devenir brune. Et c’est l’occasion de voir transparaître son « moi » plus authentique, enfoui derrière le personnage politique. Elle redeviendra blonde, car ce changement de couleur de cheveux a fait chuter sa popularité dans les sondages. Une anecdote intéressante qui montre qu’en politique, une coiffure n’a justement rien d’anecdotique.

claire underwood

Orange is the new black 

À son lancement, Orange is the new black a marqué une vraie nouveauté dans le paysage des séries, proposant une vision inédite de la « bande de filles » à l’américaine. Loin du monde de paillettes et de fringues branchés façon Sex and the City, on suit le parcours de Piper Chapman (interprétée par Taylor Schilling), une jeune fille de bonne famille qui se trouve embarquée dans le monde de la prison.

Quand la beauté est synonyme de liberté

Les personnages féminins de Orange (pour les initiés) sont complexes, on découvre leurs histoires personnelles au fil des épisodes. En prison, elles portent toutes l’uniforme orange et n’ont que peu de marge de manoeuvre pour exprimer leur personnalité. Le maquillage et la coiffure deviennent des enjeux symboliques, les derniers bastions de leur liberté. Les filles ont toutes des astuces pour reproduire l’effet d’un eye-liner ou d’un mascara avec du matériel de fortune (le maquillage est interdit en prison). Le salon de coiffure bricolé au sein de la prison devient un lieu central où se nouent des intrigues, et chaque évènement important dans la vie d’une héroïne s’accompagne souvent d’un changement de look.

Dans les styles marquants, on retient les sourcils impeccables d’Alex, les cheveux rouges de Red, le volume des cheveux ondulés de Nicky, la bouche toujours rouge vif de Lorna, le trait de liner de Maritza. La meilleure coiffure revient à Sophia Burset (Laverne Cox), personnage transgenre dont les cheveux sont toujours superbement brushés. C’est d’ailleurs elle qui dirige le salon de coiffure de la prison.

personnages orange is the new black

Downton Abbey

Downton Abbey est l’une des plus célèbres séries historiques de ces dernières années. On plonge dans les dessous d’une famille aristocratique britannique et de leurs domestiques, entre les années 1910 et 1920.

Lady Mary, le chic absolu

Cette série est un régal pour les yeux, un défilé continu de costumes du début du XXème siècle. La fille aînée de la famille, Lady Mary Crawley (jouée par Michelle Dockery), a probablement le style le plus étudié. Elle porte d’abord les cheveux longs, puis adopte la coupe courte en vogue dans les années 1920, ce qui agace son père. Un signe d’émancipation dans la droite lignée du personnage qui se bat pour son droit à participer aux affaires de la famille.

Ses coiffures de soirée, cheveux crantés et agrémentées de ruban et de bijoux, sont inoubliables. La couleur de ses cheveux, un brun intense, est également emblématique de son look.

look de Lady Mary dans downton abbey

Suits : avocats sur mesure

Suits, c’est la meilleure série d’avocats depuis Ally Mc Beal ! On part sur les traces d’un duo d’avocats brillants et de leurs collègues, au sein d’un grand cabinet New-Yorkais.

Avec un titre pareil (Suits veut dire costumes), on se doute que le look occupe une place importante dans la série. Le héros, Harvey Specter (Gabriel Macht) est toujours tiré à quatre épingles et ses costumes sont les mieux taillés de la ville.

Donna et Rachel, working girls made in New-York

Ce sont surtout les deux premiers rôles féminins qu’on adore. Il y a d’abord Donna Paulsen (Sarah Rafferty), la plus géniale des secrétaires, dotée d’une intelligence et d’un sens de la répartie qui en font un des meilleurs personnages de série toutes catégories confondues. Il y a aussi Rachel Zane (Meghan Markle), assistante juridique du cabinet, elle aussi a un style de working woman : jupes crayon, chemises unies blanches ou noires, talons hauts. Ces deux working girl représentent la beauté New-Yorkaise dans toute sa splendeur, brushing de compétition et ongles manucurés à la perfection.

suits-personnages

Peaky Blinders

Le style gangster

Peaky Blinders est une série qui se déroule dans les années 1920. On suit l’histoire d’un gang redoutable (les Peaky Blinders) qui sévit à Birmingham dans l’entre-deux guerres. Des escrocs impitoyables mais aussi très lookés ! Depuis le début de la série, la coupe de Thomas Shelby (le charismatique chef de la bande, joué par Cillian Murphy) aurait fait des milliers d’émules en Angleterre. Certains hommes n’hésiteraient pas à demander une coupe « à la Peaky Blinders » à leur coiffeur : rasé sur les côtés, long et texturé sur le dessus. Tenté ? Avec cette coupe rétro, vous ne passerez pas inaperçu.

Y-a-t-il d’autres looks de personnages de séries qui vous inspirent ? N’hésitez-pas à les partager en commentaires !

Service à domicile
Wecasa vous facilite le quotidien

Réservez en deux clics une prestation de coiffure, beauté, massage ou ménage. Découvrez nos offres et prenez du temps pour vous !

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles 4 vote(s) - 5,00 / 5

Loading...