Quel parent n'a jamais été confronté à la question du coût d'un baby-sitting ? Il faut dire que ce sujet reste souvent bien obscur tant les tarifs pratiqués peuvent passer du simple au triple selon les situations. Nous allons tenter de lever le voile sur les prix du baby-sitting occasionnel, tout en vous expliquant les dangers de choisir des nounous non déclarées.

Combien coûte le baby-sitting occasionnel ?

En 2018, le tarif de la garde à domicile s'est stabilisé en affichant un coût moyen de 9,05 euros par heure. Depuis le 1er septembre 2019, le salaire minimum des nounous à domicile est le salaire minimum conventionnel, c'est-à-dire 10,40 euros bruts par heure.

Il convient de savoir que les coûts liés à du baby-sitting occasionnel diffèrent des autres cas de figure. Si vous choisissez d'employer directement la personne, il vous suffit de convenir d'un tarif horaire moyen avec elle. Pour fixer le prix le plus juste, il existe des petites astuces comme le fait de prendre en compte le salaire moyen (généralement 10 % au-dessus du SMIC), de prendre également en compte les horaires de garde. Que ce soit en journée ou le soir tard, les tarifs de baby-sitting ne sont pas censés être les mêmes. Contrairement à une assistante maternelle (mode de garde apprécié des Français pour les enfants de moins de 3 ans), le salaire reste généralement le même qu'elle garde un ou deux enfants.

En passant par un organisme, vous évitez tout ce casse-tête de recrutement et de gestion des tarifs du baby-sitting. Wecasa propose de la garde d'enfants de plus de 3 ans à domicile, par des nounous auto-entrepreneurs. Les tarifs sont de 23,90 € par heure en journée et 17,90 € par heure en soirée. Il est important de ne pas envisager ces coûts dans leur intégralité car Wecasa vous permet de bénéficier du complément de libre choix du mode de garde (CMG) et également de 50 % de crédit d'impôt.

Existe-t-il des frais cachés ?

En employant vous-même directement une nounou, soyez très vigilant sur le tarif horaire. Vous n'êtes pas à l'abri de mauvaises surprises et que le prix passe du simple au triple.

Il convient de rémunérer d'autres éléments à la nounou tels que des frais de transport, des indemnités kilométriques, des paniers repas, etc. Si elle habite loin de chez vous, imaginez le coût de taxi lorsqu'elle rentre chez elle vers minuit après votre soirée en amoureux.

Pourquoi trouve-t-on des différences de tarifs ?

Comme dans tous les domaines (coiffure, esthétique…), les différences de tarifs sont monnaie courante.

Il existe plusieurs raisons, à commencer par la situation géographique du mode de garde. Il faut savoir que la Corse, l'Ile-de-France et la Provence-Alpes-Côte d'Azur sont les régions qui affichent les tarifs les plus chers concernant la garde d'enfants. A contrario, l'ouest de la France avec la Bretagne (ça vous gagne !) et les Pays de la Loire représentent les endroits les moins chers avec une moyenne de 8,92 € par heure.

Les prix diffèrent également selon que vous êtes employeur direct ou que vous passez par un organisme. Il est toujours important de prendre en compte tous les éléments pour savoir au final ce que coûte exactement une heure de garde d'enfant. Se baser uniquement sur un coût horaire serait une erreur regrettable car tous ne sont pas calculés de la même façon… Il faut toujours se méfier des petits prix.

Le dernier point concerne le travail non déclaré qui représente beaucoup de missions. Il nous semble ainsi essentiel de faire un point sur les dangers des nounous non déclarées.

Les 3 grands dangers des nounous non déclarées

Les nounous non déclarées représentent encore aujourd'hui une (trop) grande partie de la garde d'enfants. À l'instar du domaine du nettoyage et du ménage où le travail "au black" est courant, de nombreux parents préfèrent opter pour des nounous non déclarées. Pourquoi ? Déjà, les prix pratiqués sont forcément moins élevés. Ils se situent généralement entre 2 et 4 euros de l'heure. Aussi, de nombreux parents pensent que c'est plus facile et moins contraignant d'opter pour une nounou non déclarée. Pour une garde d'enfant non régulière, ils peuvent s'en séparer facilement et rapidement. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Assurément, non !

Danger n°1 : en choisissant une nounou agréée déclarée, vous pouvez bénéficier de nombreuses aides comme le complément de libre choix du mode de garde et le crédit d'impôt de 50 %. Vous évitez également les nombreux risques en termes de responsabilité. En cas d'accident du travail, la nourrice agréée sera couverte par son assurance professionnelle ou la vôtre lors d'une garde à domicile. Il en va de même en cas d'accident de votre enfant ou de dégradations de biens chez vous.

Danger n°2 : Faire appel à une baby-sitter "au black", c'est prendre le risque d'être face à une personne incompétente, non formée aux besoins d'un enfant, sans expérience, et sans aucune formation aux premiers secours. Contrairement aux professionnelles Wecasa qui sont recrutées de manière très consciencieuse avec vérification de leurs diplômes, de leurs parcours et formées dans la foulée aux premiers secours.

Danger n°3 : Passer par une nounou non déclarée est considéré comme du travail dissimulé et donc c'est illégal. Les conséquences peuvent être terribles pour les parents.

Jouez la carte de la sécurité avec Wecasa

Dans la garde d'enfants, le rôle de Wecasa est de "tout bien faire comme les parents devraient faire", dixit Antoine, le co-fondateur. Avant de recruter une nounou, les équipes de Wecasa ont un cahier des charges bien précis. Vous faites entrer une inconnue dans votre famille, mais qui a été triée sur le volet pour répondre à vos besoins et attentes.

C'est aussi l'assurance d'avoir un service totalement légal et sécurisé. Par exemple, Wecasa a une assurance pour prendre en charge tous les éventuels dommages matériels et corporels. Sans oublier que tout est pris en charge ! Vous avez un tarif horaire à payer sur lequel vous pouvez bénéficier du CMG puis du crédit d'impôt. Avec Wecasa, il n'y a pas de mauvaises surprises.

+
En poursuivant la navigation, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies.