Services à domicile
Wecasa vous facilite le quotidien

Réservez en deux clics une prestation de coiffure, beauté, massage ou ménage. Découvrez nos offres et prenez du temps pour vous !

Réserver maintenant

Ils ont comme pouvoir magique d’avoir toujours le sourire, ils se déplacent à la vitesse de la lumière et chouchoutent plus vite que leur ombre, ce sont les professionnels Wecasa ! Sur le Mag, nous vous dévoilons l’identité secrète de ces super-héros et héroïnes qui embellissent le quotidien.

Aujourd’hui, nous vous présentons Hélène, esthéticienne à domicile à en région parisienne.

Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

J’ai orienté mes études vers l’univers du médico-social dès mon bac pour devenir puéricultrice. J’ai passé les concours d’infirmière et de la Croix Rouge. Néanmoins, l’ambiance de l’hôpital ne me convenait pas.
Pour autant, je souhaitais continuer à prendre soin des autres et leurs apporter bien-être et douceur. L’esthétique s’est rapidement imposée. J’ai obtenu mon CAP puis un BTS.
J’ai d’abord travaillé chez un kinésithérapeute, à l’époque la réglementation n’était pas la même : j’y ai découvert les massages et les soins du corps.
J’ai ensuite rejoint l’un des leaders français de la distribution de parfumerie. Ce fut un réel apprentissage des gammes de produits. J’ai bénéficié de formations me permettant de mieux appréhender l’analyse des compositions et des bienfaits des différentes classes d’actifs. D’autre part, j’exerçais en cabine.
Puis, j’ai rejoint un institut du 16ème arrondissement de Paris durant 15 ans. J’ai eu la chance de côtoyer une clientèle d’une diversité exceptionnelle : clientèle régulière du quartier, avocates, célébrités, riches touristes étrangers …
J’ai par la suite intégré un salon au sein de ma commune où je me suis spécialisée dans l’onglerie. J’ai énormément appris, tant au niveau des protocoles que des poses de vernis.
Mon envie d’évoluer et mon ambition m’ont poussée à lancer ma structure.

Hélène esthéticienne Wecasa

Quelles différences entre l’exercice en salon et à domicile ?

Je dispose d’une totale liberté d’action. En salon, le poids de la hiérarchie est très pesant. A l’inverse, en étant auto-entrepreneur, je m’organise comme bon me semble, ce qui me rend plus disponible pour mes enfants en ayant de meilleurs revenus.
Il ne faut pas oublier qu’être à son compte, c’est aussi faire le choix de ne plus travailler en équipe et passer du temps sur la route.
Mais tout cela n’a pas de prix comparé à la liberté que j’ai gagnée. Pour rien au monde, je ne retournerai en institut.

Quels produits utilisez-vous ? En quoi cette sélection est-elle importante ?

Pour les soins visage, j’utilise la marque Oxalia, une marque Bio et française. Ma démarche est appréciée par mes clientes notamment les femmes avec enfants, plus sensibles à la composition des produits.
Ma connaissance des compositions me permet de sélectionner au mieux les produits et de proposer une expérience sensorielle : la texture et l’odeur sont des éléments importants.
S’agissant des vernis, j’utilise la marque OPI pour la qualité des pigments. Je vais prochainement me former au Nail Art pour répondre à la demande de mes clients. Il faut en permanence savoir s’adapter et se former aux nouvelles techniques.
Quant aux épilations, j’utilise la marque de cire filles au pluriel, qui n’utilise pas de colophane. Mes clientes apprécient cette marque à tel point que certaines me recommandent pour la qualité de mes cires.

Ma connaissance des références les plus crédibles et les plus récurrentes a été un réel avantage au moment de la création de ma société. J’ai ainsi pu constituer mon stock sans crainte de mon tromper. C’est vrai qu’il existe une absence totale de corrélation entre la qualité et la visibilité du produit. En institut, je travaillais avec la marque Shellac peu connue du grand public en France. Elle est pourtant numéro un aux Etats-Unis. La connaissance par la cliente de la marque permet d’instaurer une relation de confiance. Dans le cas d’une pose de vernis, la marque utilisée est aussi importe que la qualité de la pose.

Avez-vous rencontré des difficultés lors de la création de votre entreprise ?

Après  20 ans de salariat, je me suis retrouvée seule face à l’ensemble des démarches administratives à effectuer. Je souhaite vivement remercier Agathe, une collègue esthéticienne qui m’a accompagnée dans l’ensemble de mes démarches. Il est plus facile d’être conseillée par des personnes qui ont elles-même fait face à ces démarches. Il faut faire preuve de patience face à la lenteur de l’administration.
J’ai été exemptée du stage proposé par la Chambre des Métiers, étant titulaire d’un BTS. Avec un peu de recul, j’aurais aimé le suivre. C’est important pour comprendre le fonctionnement du statut et la fiscalité.

Afin d’aider nos futurs partenaires, Wecasa décrypte pas à pas les modalités d’inscription et les démarches à effectuer

Comment parvenez-vous à garantir à domicile le même confort qu’en institut ?

C’est sans hésiter grâce à l’achat de matériel professionnel et de qualité. Excepté les prestations d’onglerie, j’apporte systématiquement ma table de massage. Je préserve aussi bien mon dos que le confort des clientes. Elles ont ainsi la sensation que l’institut vient à elle tout car nous sommes dans l’intimité de leur domicile et non pas l’intimité d’une cabine d’institut.
Je dispose également d’une couverture chauffante. C’est un investissement qui fait la différence. Prochainement, je souhaite pouvoir acheter du matériel audio pour créer une expérience-client encore plus forte.
D’autre part, l’utilisation de produits professionnels renforce l’idée que la prestation ne correspond pas à quelque chose qu’elles feraient elles-même. La cliente sait pour quoi elle paie.

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?

Outre la liberté d’action, exercer à domicile c’est entrer dans l’intimité des clients. Il faut faire preuve de diplomatie et de vigilance. Je me dois d’être neutre en toute circonstance, de ne porter aucun jugement. Il s’agit d’une relation privilégiée. Les clientes nous accueillent toujours avec le sourire. Il se crée un attachement rapide et il est fréquent que des liens se tissent. C’est la base de la fidélisation de notre clientèle. Les commentaires laissés à l’issue des prestations sont une vraie source de valorisation de notre travail, chose que je n’avais pas en institut.

Quel est le rôle de Wecasa dans votre activité ? En quoi est-ce différent des autres plateformes ?

Wecasa est ma première source de revenus. C’est un partenaire. En étant polyvalente (soin, massage et onglerie), je reçois de nombreuses propositions. C’est un peu comme si nous travaillions ensemble mais à distance : j’assure les soins et les prestations chez les clientes tandis que Wecasa gère la partie technique, commerciale et le back-office, tout en restant disponible pour moi si j’en ressens le besoin. Le fonctionnement est facile. C’est une véritable aide au quotidien : facilité de facturation, synthèses de règlements…

Merci à Hélène d’avoir pris le temps de nous raconter son expérience d’esthéticienne à domicile en Ile de France !

Envie de tester son talent ? Réservez vite votre prestation en suivant ce lien

Vous êtes professionnel ? Rejoignez vous aussi le réseau Wecasa