Services à domicile
Wecasa vous facilite le quotidien

Réservez en deux clics une prestation de coiffure, beauté, massage ou ménage. Découvrez nos offres et prenez du temps pour vous !

Réserver maintenant

Ils ont comme pouvoir magique d’avoir toujours le sourire, ils se déplacent à la vitesse de la lumière et chouchoutent plus vite que leur ombre, ce sont les professionnels Wecasa ! Sur le Mag, nous vous dévoilons l’identité secrète de ces super-héros et héroïnes qui embellissent le quotidien.

Aujourd’hui, nous vous présentons Juliette, coiffeuse à domicile Wecasa à Paris.

Comment êtes-vous devenue coiffeuse à domicile  ?

Je suis coiffeuse depuis désormais 9 ans. J’ai commencé à 20 ans. Je faisais initialement des études de langues étrangères appliquées mais je n’avais aucun plaisir à aller à la faculté. J’étais plutôt à la recherche d’un métier manuel. C’est alors que j’ai découvert la coiffure. J’ai d’abord commencé par travailler 7 ans au sein d’un salon avant de me lancer dans la coiffure à domicile.

coiffeuse Wecasa
Juliette, coiffeuse Wecasa

Quelles différences entre la coiffure en salon et à domicile ?

Travailler à domicile est avant tout plus convivial. Les gens sont plus accueillants car ils nous laissent entrer dans leur intimité. Le qualité de travail est identique et doit le rester. C’est même un devoir. L’ambiance en revanche est plus intime, plus détendue.

Comment garantir à vos clientes le même confort qu’en salon  ?

En salon, il n’est pas rare d’être pris en charge par deux voire trois personnes selon les prestations à réaliser. La relation est impersonnelle. Contrairement au salon, je m’occupe intégralement de mes clientes : du shampooing au brushing. J’assure également l’ensemble des prestations techniques.
L’écoute et l’attention que j’apporte à mes clientes comble largement l’absence d’un fauteuil massant. Le rapport au temps est différent.

Réalisation tresse cheveux longs

Quelles sont les raisons qui vous ont poussées à devenir indépendante ? Avez-vous rencontré des difficultés  ?

Je ne souhaitais plus travailler au sein d’un salon de coiffure, j’étais à la recherche d’autonomie mais ne souhaitais pas pour autant ouvrir mon propre salon. Je me suis lancée dans l’entrepreneuriat un peu par hasard, mais j’ai eu la chance d’être entourée. Travailler en tant qu’indépendant nécessite de mûrir sa décision. Il ne faut pas prendre à la légère l’impact de travailler seule. Il est nécessaire d’être accompagné.
Le stage proposé par la Chambre des Métiers m’a été très utile : j’ai notamment appris comment déclarer mensuellement mes charges. Il permet de gommer la complexité du statut notamment en termes de fiscalité.

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier  ?

Ce que j’aime par dessus tout c’est coiffer les futures mariées et leurs invitées. On entre au plus près de leur intimité. Elles nous accordent une totale confiance. La coiffure studio et événementielle permet d’aborder un sens artistique qui n’existe pas en salon. On peut prendre le temps de réfléchir tandis qu’en salon, il faut faire du chiffre avant tout. A domicile, on est d’avantage dans une relation de confiance que dans une relation commerciale. Ainsi, avant chaque rendez-vous comptant une prestation technique, je rentre en contact avec la cliente pour découvrir ses idées, ses envies et ses goûts. Je demande également des photos pour me rendre compte de la nature de ses cheveux et de leur style. Je peux ainsi prendre le temps de réfléchir et mieux m’adapter à mes clientes et leurs désirs. Je veille également à adapter la coupe et la coiffure à la forme du visage de mes clientes. Tout n’est pas possible sur l’ensemble des visages. Je dois faire preuve de pédagogie. Je veille cependant à respecter avant tout leurs souhaits : on ne discute pas les goûts et les couleurs.

Tresses blondie

Quels produits utilisez-vous ? Comment les choisissez-vous ? En quoi cette sélection est-elle importante  ?

J’utilise des produits Kevin Murphy pour la coiffure et les produits l’Oréal Professionnel pour les prestations techniques. Ce sont des valeurs sûres. Les produits Kevin Murphy sont pour moi les meilleurs et j’ai pu constater la différence. Un bon coiffeur se doit d’avoir de bons outils.

Materiel coiffure
Juliette utilise les produits Kevin Murphy et Dyson notamment

Quel est votre rapport à la mode et aux tendances ?

Il me parait nécessaire de suivre la mode et les tendances.
En effet, lorsque je demande à mes clientes de me transmettre leurs inspirations, je reçois majoritairement des photos de célébrités. Les visuels de chignons sont également tous très actuels.
Le plus beau compliment que je puisse recevoir est celui d’être moderne et professionnelle. A l’inverse, manquer de modernité serait le pire. Je fais un métier passion avant tout, la mode et les tendances sont une partie intégrante de mon métier. Cependant, il faut garder à l’esprit qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Cela nécessite une remise en question perpétuelle.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le partenariat avec Wecasa ?

Wecasa me permet avant tout de trouver de nouveaux clients en complément de ma propre clientèle.
Au delà de son aspect facile et pratique, j’aime particulièrement la possibilité de pouvoir gérer mon activité de manière autonome. L’appli est un outil de gestion. A travers mon partenariat avec Wecasa, je retrouve ce qui m’a donné envie d’aller vers l’entrepreneuriat : être autonome et mon propre patron. Je n’ai pas l’impression d’être assimilée à un salarié, ce qui peut être le cas avec d’autres partenaires.

Tresses coiffure enfant

Merci à Juliette d’avoir pris le temps de nous raconter son expérience de coiffeuse à domicile à Paris et Ile de France !

Découvrez les créations de Juliette réalisées pour Anne-Sophie Najda, créatrice de L’Atelier 13 et sa fille Anna.

Envie de tester son talent ? Réservez vite votre prestation en suivant ce lien

Vous êtes professionnel ? Rejoignez vous aussi le réseau Wecasa