15 mars 2022

Épilation des aisselles : quelle méthode choisir ?

Beauté à domicile
Wecasa vous facilite le quotidien

Réservez en deux clics une prestation de coiffure, beauté, massage, ménage, garde d’enfants ou coach sportif à domicile. Découvrez nos offres, prenez du temps pour vous ou offrez un bon cadeau Wecasa !

Réserver mon esthéticienne

Vous ne savez pas quelle méthode choisir pour l’épilation des aisselles ? De l’épilation au rasoir à l’épilateur électrique en passant par la crème dépilatoire, la cire ou encore le laser et la lumière pulsée… On fait le point sur toutes les techniques, leurs avantages et leurs inconvénients, pour vous aider à trouver celle qui vous correspond !

épilation aisselle

S’épiler les aisselles au rasoir

Le rasoir est sans doute l’une des méthodes d’épilation les plus utilisées pour s’épiler les aisselles. Il faut dire, son utilisation est facile, rapide et sans douleur ! L’inconvénient ? En coupant les poils à la racine, les poils repoussent très vite. Pour garder une peau lisse et impeccable, l’épilation des aisselles au rasoir s’effectue généralement tous les 2 à 3 jours. Vous l’avez compris, choisir le rasoir est la solution à privilégier pour celles et ceux qui n’ont pas le temps et qui ne veulent pas se prendre la tête !

Nos conseils : l’épilation au rasoir peut provoquer des irritations de la peau. C’est pourquoi, il est conseillé de désinfecter les lames du rasoir avant et après chaque utilisation. Par ailleurs, il est préférable de se raser les aisselles sous la douche ou dans le bain afin d’assouplir au maximum les poils. Enfin, il vaut mieux appliquer une mousse à raser ou une crème de rasage plutôt que du savon ou gel douche qui auront tendance à assécher la peau.

S’épiler les aisselles à l’épilateur électrique

Pour un résultat plus durable que le rasoir, vous pouvez choisir l’épilateur électrique pour vous épiler les aisselles. En effet, contrairement au rasoir, l’épilateur électrique permet d’arracher les poils. Cette méthode d’épilation permet donc un résultat plus durable puisque la repousse s’effectue généralement au bout de 2 à 3 semaines. L’épilateur électrique a aussi l’avantage d’être facilement transportable. Son seul inconvénient ? Il peut s’avérer quelque peu douloureux en fonction des sensibilités de chacun. A noter que plus on l’utilise, plus la douleur s’estompe et plus l’on s’y habitue !

S’épiler les aisselles à la crème dépilatoire

Vous souhaitez une méthode d’épilation indolore pour les aisselles ? Vous pouvez vous tourner vers la crème dépilatoire ! Contenant des composants chimiques (comme l’acide thioglycolique), la crème dépilatoire a pour résultat de sectionner les poils à la racine. Mais contrairement au rasoir, elle a l’avantage de laisser la peau plus douce et d’éviter les risques de coupure. En revanche, c’est une méthode d’épilation moins rapide puisqu’il faut attendre une dizaine de minutes pour que la crème fasse effet.

Bon à savoir : les produits chimiques contenus dans les crèmes dépilatoires peuvent occasionner chez certaines personnes, des allergies cutanées. C’est pourquoi, il convient toujours de la tester sur une partie du corps avant de l’utiliser plus largement afin de vérifier que le produit n’entraîne pas de réaction allergique. De manière générale, la crème dépilatoire doit toujours être appliquée sur une peau saine et ne présentant pas de lésion.

S’épiler les aisselles à la cire

C’est bien connu, la cire est la méthode d’épilation la plus durable quand on veut s’épiler à la maison. Et elle est tout à fait envisageable pour s’épiler les aisselles ! En retirant les poils jusqu’à la pointe des bulbes, la cire offre une repousse plus lente et progressive et permet ainsi d’obtenir une peau douce et lisse pendant 3 à 5 semaines. Si vous vous épilez les aisselles à la cire sur du long terme, les poils repoussent même beaucoup moins nombreux ! C’est donc la solution idéale si vous souhaitez être tranquille et éviter de vous épiler les aisselles toutes les semaines…

Du côté des inconvénients, l’épilation des aisselles à la cire se veut plus douloureuse que les précédentes méthodes. Il faut également faire preuve de patience entre les différentes séances d’épilation puisqu’il faut attendre que les poils repoussent d’environ 5 mm avant de pouvoir s’épiler à nouveau.

Sachez qu’il existe trois types d’épilation à la cire :

  • La cire froide : l’épilation à la cire froide s’effectue à l’aide de bandes de cire prêtes à l’emploi. Ces dernières sont faciles à utiliser quand on veut s’épiler les aisselles soi-même (le geste doit toujours être effectué dans le sens inverse du poil) mais demande un peu de courage car le fait de les retirer peut être douloureux. La cire froide a tout de même l’avantage d’être plus efficace que les autres types de cire pour les poils courts.
  • La cire tiède : la plupart du temps, la cire tiède est constituée de cire d’abeille ou de résine. C’est donc une méthode d’épilation naturelle ! Mais elle a aussi l’avantage d’être l’une des techniques les plus hygiéniques…
  • La cire chaude : c’est la méthode d’épilation des aisselles privilégiée des instituts et des esthéticiennes à domicile. Non seulement, c’est la plus efficace pour retirer les poils de manière durable mais en plus, la cire chaude permet de faciliter l’épilation en utilisant la chaleur pour ouvrir les pores de la peau. Pour éviter tout risque de brûlure, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel comme les esthéticiennes Wecasa qui vous expliqueront tous les gestes à effectuer pour réaliser une épilation en toute sécurité !

S’épiler les aisselles au laser et à la lumière pulsée

Pour celles et ceux qui souhaitent se débarrasser définitivement des poils sous les aisselles, l’épilation au laser ou à la lumière pulsée est ce qu’il vous faut !

Bien qu’elle soit coûteuse et qu’elle s’effectue par un médecin, l’épilation au laser est définitive. En 5 à 10 séances (selon la pilosité), vous pouvez ainsi vous débarrasser entièrement des vos poils sous les aisselles. Les gros bémols ? Cette méthode d’épilation ne peut pas être réalisée sur des poils blonds ou roux. Par ailleurs, les peaux foncées doivent se tourner vers la technologie YAG. C’est aussi une méthode qui peut s’avérer douloureuse : la sensation ressemble à des picotements.

Mêmes constats pour l’épilation à la lumière pulsée ! En effet, cette méthode d’épilation est idéale pour les peaux claires et les poils foncés mais n’offre que très peu de résultat pour les peaux métisses et noires ainsi que pour les poils clairs. La différence avec le laser ? Cette méthode d’épilation peut s’effectuer en institut de beauté ou à la maison si vous investissez dans le matériel. Elle se veut également moins douloureuse que le laser.

Le mag' Wecasa