10 juin 2022

Palper rouler : est-ce dangereux ? Quels sont les effets secondaires ?

Massage à domicile
Wecasa vous facilite le quotidien

Réservez en deux clics une prestation de coiffure, beauté, massage, ménage, garde d’enfants ou coach sportif à domicile. Découvrez nos offres, prenez du temps pour vous ou offrez un bon cadeau Wecasa !

Réserver mon massage

Le palper rouler est l’une des méthodes les plus réputées pour se débarrasser de la cellulite. Si son efficacité n’est plus à prouver, on peut se demander si cette technique de massage présente des risques pour la santé. Effets secondaires et contre-indications, on vous explique dans quelles situations le palper rouler peut s’avérer dangereux.

palper rouler

Qu’est-ce que le palper rouler ?

La technique du palper rouler est une technique de massage qui consiste à pétrir la peau dans le but d’activer la lipolyse. En outre, ce type de massage favorise l’élimination de la graisse par les cellules graisseuses. Elle est considérée comme la méthode de massage la plus efficace pour lutter contre la cellulite et l’aspect peau d’orange. Après plusieurs séances et en complément d’une bonne hygiène de vie, le palper rouler permet de retrouver une peau raffermie, tonifiée et plus lisse.

En plus de combattre la cellulite, ce massage permet d’activer la circulation veineuse et la circulation lymphatique. Autrement dit, ce type de massage aide à lutter contre la rétention d’eau, favorise le système immunitaire et contribue à éliminer les toxines.

Le peut être réalisé à la main, on l’appelle palper rouler manuel, ou à l’aide d’une machine, on parle alors de palper rouler mécanique. Ce type de massage se concentre généralement sur la zone des cuisses et des fesses ainsi que celle du ventre et des hanches.

massages anti cellulite

Quels sont les risques d’un massage palper rouler ?

Ce massage anti-cellulite n’est pas dangereux pour la santé, et ce, surtout s’il est pratiqué par un professionnel qui maîtrise la technique. Il n’est toutefois pas recommandé à tout le monde. En effet, ce massage peut présenter des risques chez certains individus, notamment des personnes souffrant de problèmes circulatoires (voir les contre-indications ci-dessous).

En revanche, le palper rouler peut entraîner des effets secondaires dont certains doivent faire l’objet de surveillance. Voici les effets secondaires que l’on peut observer après une séance :

  • La douleur : c’est bien connu, ce n’est pas un massage relaxant. Il peut même s’avérer douloureux chez certaines personnes. La douleur intervient lorsqu’il y a des adhérences hypodermiques mais le seuil de tolérance dépend de chacun. De plus, il faut savoir que les douleurs s’estompent au fur et à mesure du massage. Les douleurs peuvent même laisser place à une détente musculaire en diminuant et en supprimant les contractures musculaires.
  • Les courbatures : quelques heures après une séance de palper rouler, il est possible de ressentir des courbatures. Celles-ci peuvent durer plusieurs jours. En général, les courbatures ont lieu à la suite du premier massage et tendent à disparaître au fil des séances.
  • Les ecchymoses : après un palper rouler, il arrive parfois que des ecchymoses (des bleus) apparaissent. Étonnamment, cela arrive lors que le massage n’est pas assez profond et que le pétrissage agit dans le derme où les capillaires sont fragiles. Dans ce cas, il est impératif d’attendre qu’ils disparaissent et de suspendre les séances.
  • La fatigue : comme la plupart des massages drainants, vous pouvez ressentir une fatigue générale après un palper rouler. Cela est dû à l’élimination des déchets et des toxines accumulées dans l’organisme.
  • Le rembobinage : dans de très rares cas, il est possible de voir apparaître certaines tensions après un massage palper rouler. Il s’agit souvent de maux qui existaient autrefois chez le patient. On définit ce phénomène comme étant le « rembobinage ».

palper rouler

Quelles sont les contre-indications de ce type de massage ?

Comme on le disait précédemment, le palper rouler n’est pas dangereux pour la santé. En revanche, cette technique de massage anti-cellulite ne doit pas être pratiquée chez certaines personnes.

Voici les contre-indications du palper rouler :

  • Les personnes souffrant de problèmes respiratoires : il est déconseillé de pratiquer un palper rouler chez les individus souffrant d’hémophilie pour éviter le risque hémorragique. De même, les personnes atteintes de thrombose veineuse, phlébites et varices ne doivent pas faire de palper rouler pour éviter le risque d’embolie.
  • Les personnes présentant une fragilité capillaire excessive : il est déconseillé de faire un palper rouler chez les personnes qui ont souvent des hématomes, ecchymoses et tuméfactions pour ne pas les aggraver.
  • Les personnes ayant une infection type grippe : pour éviter la propagation microbienne ou virale.
  • Les personnes souffrant d’hypertension ou d’hypotension artérielle ainsi que celles ayant une pathologie cardiaque importante : car le palper rouler peut avoir un impact sur l’activité cardiaque.
  • Les personnes ayant une fracture : il convient d’attendre que la fracture soit ressoudée sinon le massage pourrait empêcher la bonne guérison (risque de déplacement).
  • Les personnes ayant des problèmes cutanées : comme pour tout massage, il faut éviter le palper rouler quand on présente des problèmes de peau type exéma, lésions, brûlures et autres infections…
  • Les femmes enceintes.

Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à contacter un professionnel de santé avant de faire un massage palper rouler.

 

Le mag' Wecasa